Actualités Business

Classement Interbrand : Vuitton, Chanel, Gucci… les marques de Luxe les plus puissantes de 2019.

Interbrand marques 2019

À l’occasion de la vingtième édition de son classement Best Global Brands, Interbrand dévoile les marques les plus puissantes de l’année en cours.

Définir la « Brand Value »

Brand value interbrand

Pour définir le poids et l’influence de chaque entité, le classement Interbrand s’appuie schématiquement sur trois éléments-clés que sont la santé financière, le rôle de la marque et ses leviers de puissance. Ces derniers sont définis par dix indicateurs d’analyse à savoir la clarté de la proposition, l’implication en interne, la gouvernance, l’agilité, l’authenticité, la pertinence, la différentiation, la consistance, la présence médiatique et l’engagement.

Un secteur Luxe en progression

Si les leaders de la technologie et de l’électronique représentent la moitié des marques présentes dans le Top 10 – Apple, Google et Amazon en tête – et ont vu arriver de nouveaux acteurs dans le classement global à l’instar de Dell Technologies ou LinkedIn, le Luxe est cette année le secteur affichant la plus forte progression de sa valeur.



Avec neuf Maisons présentes dans le Top 100, ce dernier affiche en effet une hausse de +11%, motivée par une forte capacité d’adaptation – notamment en faveur des jeunes consommateurs -, tant dans ses propositions créatives que dans l’intégration de nouveaux usages technologiques et la propension à déployer des expériences retail aussi pertinentes qu’impactantes en points de vente physiques.

Parmi les Maisons citées, on retrouve en premier lieu Louis Vuitton (+14% de valeur, 17ème du classement) et Chanel (+11%, 22ème). Hermès s’affiche en 28ème position, suivi par Gucci en 33ème place. La griffe italienne est par ailleurs la quatrième marque du classement global – après Mastercard, Salesforces et Amazon – à afficher la plus forte croissance avec +23% d’augmentation de sa valeur, estimée ici à 14,3 milliards d’euros.

Cartier arrive ensuite en 68ème position, suivi par Dior (82ème) puis Burberry (96ème). Toutes affichent une tendance à la hausse alors que le joaillier Tiffany & Co enregistre un recul de -5% de sa valeur (95ème place), de même que Prada (-1%), qui ferme le Top 100 général.

À la recherche de l’Iconic Move

Selon l’étude, positionner et faire grandir sa marque – tous segments confondus – n’a jamais été autant difficile dans un marché croulant sous la multiplication des offres, l’érosion de la loyauté du consommateur ou encore le déplacement des cadres de référence de ces derniers dans un écosystème voyant éclore chaque jour des business models disruptifs.

« L’âge du positionnement de marque est révolu. Dans un monde où les attentes des consommateurs continuent à évoluer plus vite que les business, les positionnements statiques et les changements trop lents vont tout juste permettre aux marques de rester dans la course mais il va falloir des initiatives courageuses – iconiques – pour leur permettre de réaliser un bond en avant vers les attentes des clients et, à terme, générer des performances business extraordinaires », souligne ainsi Charles Trevail, Global Chief Executive Officer d’Interbrand.

Pour lui, ces « iconic moves » sont destinés à transformer la – ou plutôt les – façon(s) dont les consommateurs interagissent avec les marques, impulsant par la même occasion des transformations structurelles en interne et permettant de créer, de façon temporaire, « une situation de monopole ». Pour ce faire, le rapport s’appuie sur cinq axes : la propension à impulser des changements en continu, ainsi que la capacité à ressentir les signaux faibles, à aligner son business avec les attentes des consommateurs, à élargir ses options de marque et, in fine, à aller au bout des choses pour dépasser le simple feu de paille.

Découvrez l’intégralité du rapport, ici.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici