Actualités Business

ClubHouse, une nouvelle « voix » pour le Luxe ?

balistik replay clubhouse

Comment les marques pourraient-elles tirer parti du succès de Clubhouse ? Décryptage dans le BLSTK Replay de cette semaine, contenu de veille stratégique du luxe développé par l’agence BalistikArt.

Vers de nouvelles opportunités.

Clubhouse, c’est le réseau social lancé dans sa version bêta en mars 2020, qui avait déjà fait le buzz dans le petit milieu tech très fermé de la Silicon Valley. Depuis quelques semaines, ce réseau social fait beaucoup parler de lui chez les professionnels de la communication du luxe, où chacun cherche à se faire « coopter » pour rentrer au sein de cette nouvelle plateforme à la mode. Influenceurs, directeurs marketing et directeurs artistiques se pressent pour découvrir les nouvelles fonctions de cet espace digital de conversation. Basé sur l’audio, Clubhouse permet aux utilisateurs de se déplacer entre différentes salles virtuelles afin d’échanger sur une variété de sujets.

C’est la première plateforme du genre à adopter pleinement la voix et à la placer au centre de ses fonctionnalités, proposant une offre unique à ses utilisateurs autour de l’interaction en direct et de l’écoute active. Cette tendance auditive permet de rapporter un contenu rafraîchissant et passionnant là où autrefois, il n’y avait que la puissance de l’image. Pour une industrie comme la mode et le luxe, où l’apparence est primordiale, Clubhouse est un défi car la plateforme refuse d’être un affichage de produits. Mais alors, comment les marques pourraient-elles exploiter ce nouveau phénomène ?

clubhouse balistik replay
©Clubhouse

Pour la plupart du public, être invité à tout événement exclusif symbolise le statut et l’élitisme. C’est ce que pourraient offrir les marques à leurs consommateurs avec l’avènement de Clubhouse, notamment dans le domaine des Vins et Spiritueux. Comment ? En organisant des conférences d’experts ou d’œnologues dans le but de partager leurs expériences tout en étant sponsorisé par Clubhouse. Par exemple, Dom Pérignon ou Ruinart seraient apte à parrainer une discussion sur une thématique, ciblant ainsi les consommateurs haut de gamme de champagne. En plus de permettre une profondeur de contexte et d’attirer une attention soutenue, les marques peuvent s’engager plus intimement avec leur public.

Mais aussi : La boutique immersive de Louis XIII, Shangri-La par Miu Miu, le nouveau film de Burberry… Découvrez l’intégralité du BLSTK Replay de la semaine.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici


Choix de consentement - Cookies