Business

La Génération Z préfère acheter en magasin plutôt qu’en ligne

Qui a dit que la Génération Z ne consommerait plus que sur Internet ? Une étude menée par IBM pour la National Retail Federation tend à prouver le contraire.

La Génération Z adepte des achats au sein des boutiques physiques

Les membres de la Génération Z (âgés entre 13 et 21 ans) ont beau avoir baigné dans le numérique dès leur naissance, ils privilégieraient toutefois les achats dans des boutiques physiques.

Une pratique d’achat traditionnelle qui remet en cause la prédominance des ventes en ligne des produits de luxe à l’avenir.

À lire aussi ► Quelles stratégies pour conquérir la Génération Z ?

Selon l’étude d’IBM, 98% des membres de la Génération Z préfèreraient réaliser leurs achats en boutique plutôt qu’en ligne. 76% d’entre eux ont toutefois déclaré réaliser leurs achats sur la toile et 48% via les applications mobile.


Publicité


generation z
nrf.com

Une étude intéressante sur cette clientèle qui devrait représenter 2,6 milliards d’individus d’ici 2020, pour un pouvoir d’achat de 44 milliards d’euros. Précisons que cette étude a été menée en prenant en compte un échantillon de 15 600 membres de la Génération Z et ce dans le monde entier.

Quelle relation entre les Millennials et un produit ?

IBM a cherché à en savoir davantage sur les raisons pour lesquelles la Génération Z préférait acheter un produit au sein d’une boutique physique.

etude generation z
nrf.com

Les résultats obtenus montrent que les Millennials prennent en compte la possibilité de bénéficier d’avantages dans les lieux d’achats (66%), ont un faible pour les programmes de fidélité (65%). 56% d’entre eux sont également à la recherche d’une expérience particulière.

comment consomme la génération z
nrf.com

Des critères que l’on trouve davantage dans les boutiques que sur Internet. On comprend alors mieux l’attachement de la Génération Z pour les achats en magasin.

Les marques de luxe ont mis un certain temps à décider de vendre leurs produits en ligne. L’étude d’IBM montre qu’elles ne doivent pas pour autant délaisser leurs stratégies marketing en boutique.

 

Romain


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend