FacebookGoogleInstagramLinkedInPinterestTumblrTwitterViadeoVimeoYouTube
L'Oréal

Quelles tendances pour l'industrie de la beauté chinoise ?

Publié le par

Devenue le second plus grand marché de la beauté et du skincare après les Etats-Unis, la Chine continue de s'imposer et de réinventer l'univers de la cosmétique, boostée par des marques locales toujours plus puissantes. À en croire les données Statista, le secteur de la beauté en Chine pourrait ainsi croître de +7,1% par an jusqu'en 2023. Tendances-clés et nouvelles perspectives : dans une récente étude, l'agence digitale Hylink a identifié cinq grands axes de développement.

De nouvelles considérations autour de la santé. 

La crise sanitaire a boosté le rapport des consommateurs chinois aux soins de la peau alliant capacité esthétique et pharmaceutique. Sur le seul canal online, le segment du skincare fonctionnel a ainsi atteint près de 80 milliards de yuans l'année dernière. Parmi les marques gagnantes sur ce créneau, on retrouve des maisons internationales ayant connu une croissance de près de 19% en 2020 - L'Oréal Active Cosmetics, Vichy ou encore SkinCeuticals - ainsi que des griffes locales qui ont vu leur valeur multipliée par cinq en 2020. Parmi elles, Winona, Yaodu Renhe ou encore Dr. Yu.

skinceuticals
 ©L'Oréal SkinCeuticals

L'éco-responsabilité au cœur des préoccupations. 

Autre effet collatéral de la pandémie : la prise de conscience des enjeux écologiques. Face à la montée des valeurs green au sein des consommateurs chinois - de plus en plus informés sur le sujet, les compositions biologiques, végétaliennes, naturelles et "sans cruauté" gagnent en puissance.

La valorisation du luxe.

Cette recherche de qualité profite à l'univers du luxe : 58% des Chinois favorisent les produits plus chers en matière de soins personnels, selon une enquête OG&C Consultants. Être sensible à l'environnement et la santé, c'est se diriger vers le haut de gamme, perçu comme plus performant. Par ailleurs, Hylink mentionne l'importance du statut social dans la culture des consommateurs chinois.

Développement des cibles masculines.

Abordée dans le webinar "FUTUR & LUXE : Big Bag Chinois", la catégorie masculine se fait vectrice de croissance. Une aubaine pour les marques en raison de la pluralité des besoins selon les tranches d'âge et le pouvoir d'achat des consommateurs. La catégorie des 18-25 ans, qui représente près de 60% du marché de la beauté masculine, est ainsi plus sensibles aux baumes à lèvres ou aux nettoyants pour le visage tandis que les 26-30 ans plébiscitent les crèmes solaires et les masques.

L'évolution de la technologie.

Décrite par Hylink comme "l’une des tendances les plus évidentes" de l'année, la réalité augmentée a su s'imposer dans la beauté, comme en témoigne le succès des solutions d'essayage virtuel. Si le mouvement était déjà présent depuis quelques années, les appareils de beauté connectés se sont désormais largement popularisés :  aujourd'hui, 60% des consommateurs urbains chinois âgés de 20 à 49 ans ont déjà utilisé au moins un de ces d'objets.

L'Oréal
©L'Oréal

Beauté

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !