FacebookGoogleInstagramLinkedInPinterestTumblrTwitterViadeoVimeoYouTube
puig développement durable environnemental

PUIG contracte un prêt durable de 200 millions d’euros.

Publié le par Journal du Luxe

Le groupe de beauté et de mode espagnol annonce s'investir dans un programme de financement indexé sur l'atteinte d'objectifs éco-responsables.

Une nouvelle étape dans la transition verte de PUIG.

Quelques jours après avoir signifié l’arrêt de l’usage de peaux exotiques pour son catalogue de marques - incluant notamment Jean Paul Gaultier, Nina Ricci, Paco Rabanne, Carolina Herrera et Dries Van Noten -, PUIG accélère ses visées environnementales avec la signature d'un prêt à hauteur de 200 millions d'euros contracté auprès de la Banco Sabadell.

Après avoir atteint l'année dernière ses objectifs durables initialement formulés en 2014, le groupe a récemment dévoilé de nouvelles ambitions responsables, matérialisées par une feuille de route qualifiée d'"ambitieuse". Directement lié à cette stratégie, ce prêt sera ainsi indexé sur les volumes d'émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre de Puig, définies selon l'indicateur Ghg - Greenhouse Gas Protocol - et mesurées selon les critères de Science based Targets.

Cette souscription devrait du reste soutenir le groupe dans ses opérations de reprise alors que PUIG a vu ses ventes décliner de -24% en 2020 - à 1,53 milliard d'euros - et affiche des ambitions de chiffre d'affaires à 3 milliards d'euros à l'horizon 2023.

Avec cette initiative, PUIG rejoint d'autres marques et maisons ayant opté pour une solution de financement basée sur la durabilité, à l'image de Prada, Chanel ou encore de Gucci, qui s'alliait récemment à Intesa Sanpaolo pour un prêt destiné à accompagner la transition environnementale et sociétale des parties-prenantes de sa supply chain.

puig développement durable environnemental

Business

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !