Actualités Business

Gucci et Facebook s’associent dans un procès contre un acteur de la contrefaçon.

contrefaçon facebook gucci

Les deux entreprises ont allié leurs forces pour intenter une action en justice à l’encontre d’un vendeur de contrefaçons Gucci.

Gucci et Facebook, unis dans la lutte contre le fake.

Mardi dernier, Gucci et Facebook ont annoncé conjointement porter plainte devant un tribunal de Californie. Le motif porte sur l’engagement de poursuites contre une entité accusée d’avoir exploité les plateformes Facebook et Instagram pour vendre de faux produits de la maison italienne. Plus précisément, le procès s’axe autour des notions de contrefaçon de marque, concurrence déloyale et rupture de contrat pour non-respect des conditions des deux réseaux sociaux.

gucci contrefacon facebook justice
Campagne Beloved ©Gucci

Avec cette affaire, le réseau social américain entend bien faire un cas d’exemple, lui qui affirme que la collaboration avec de grandes marques et maisons l’a aidé à « développer un solide programme de protection de la propriété intellectuelle ». Ainsi, Facebook et Instagram auraient supprimé plus d’un million de contenus au cours du premier semestre 2020, « sur la base de milliers de rapports de contenus contrefaits émanant de propriétaires de marques, dont Gucci ».

Cette démarche légale, qui fait vise à « fournir aux consommateurs un environnement de réseautage social et d’achat en ligne plus sûr et plus fiable », fait suite à une récente collaboration entre Amazon et Salvatore Ferragamo, dans une plainte commune pour contrefaçon.

Crédits visuels : ©Gucci

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici


Choix de consentement - Cookies