Business

Trois femmes arrivent chez Kering

logo kering

Lors de sa prochaine assemblée générale, Kering va nominer trois femmes pour intégrer son conseil d’administration.

Une économiste, une ingénieure et une manager chez Kering

Les trois nouvelles arrivantes viendront donc compléter le Conseil d’administration de Kering qui comprendra désormais 11 membres de 7 femmes et 4 hommes.

Une décision qui s’inscrit dans les valeurs actuelles de Kering et de sa Fondation s’opposant aux violences faites aux femmes et prônant l’égalité.

Laurence Boone, une économiste proche de l’Élysée

Laurence boone kering
Laurence Boone à l’Élysée                                                                                          ouestfrance.fr

À 46 ans, Laurence Boone est diplômée de la faculté d’économie de l’Université Paris-X Nanterre.

Devenue chercheur au Centre d’études prospectives et d’informations internationale (Cepii), elle s’affirme en tant qu’économiste à l’OCDE en 1998.

Laurence Boone se démarque également par ses expériences chez Bank of America Merrill Lynch, mais aussi en tant que Conseiller pour les affaires économiques et financières auprès de François Hollande de 2014 à 2016.

Déjà membre du Conseil d’administration de Kering en 2010, l’économiste de renom avait alors démissionné pour rendre service à la République.

Sapna Sood venue tout droit de chez Lafarge

Sapna Sood est Directrice Santé et Sécurité pour Lafarge depuis son arrivée dans le Groupe en 2013. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en chimie à l’Université de Sydney, elle était parvenue à intégrer l’entreprise Fisher-Rosemount en Australie.

Elle rejoint finalement le groupe BOC en 1999 avec qui elle collaborera pendant 14 ans. Elle y était responsable fonctionnelle au niveau corporate, puis dernièrement chargée du développement de la branche « Hélium ».

Sophie l’Hélias, spécialiste de la gouvernance d’entreprise

femme conseil kering

Diplômée de l’INSEAD et d’une Maîtrise de droit à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne, Sophie l’Hélias a débuté sa carrière à New York en tant qu’avocate en droit boursier.

Par la suite, elle co-fonde l’International Corporate Governance, une gouvernance d’entreprise d’entreprise aux États-Unis. Réccemment, Sophie l’Hélias a fondé Leaderxxchange qui rassemble investisseurs institutionnels, dirigeants, ainsi que d’autres acteurs du marché.

« Des apports précieux pour Kering »

« La diversité de leurs parcours et leurs compétences reconnues constitueront des apports précieux pour Kering. Leurs profils font écho aux valeurs auxquelles nous sommes attachés » s’est exprimé François-Henri Pinault, Président-Directeur général du groupe.

Kering dans le respect de la loi Copé-Zimmerman

Le Conseil d’administration de Kering comptera désormais une majorité de femmes en son sein. Laurence Boon, Sapna Sood et Sophie l’Hélias succèderont en effet à trois hommes, les mandats de Lucas Cordero di Montezmolo, Philippe Lagayette et Jochen Zeitz n’ayant pas été renouvelés.

kering femme

La proportion de femmes au Conseil d’administration de Kering s’élèvera donc à 64%. C’est bien supérieur à ce que stipule la loi Copé-Zimmerman pour 2017.

Le saviez-vous ?

François-Henri Pinault, PDG de Kering, a débuté sa carrière au sein du groupe en 1987, en tant que vendeur chez Pinault Distribution dans l’importation et la distribution de bois.

Romain






emploi luxe

Envoyer à un ami