Business

LVMH acquiert un malletier de luxe allemand

LVMH devient majoritaire au capital du malletier et maroquinier allemand Rimowa. C’est la première Maison allemande à intégrer le plus grand groupe de luxe au monde.

rimowa lvmh
rimowa.com

LVMH devient majoritaire au capital de Rimowa

LVMH s’empare d’un concurrent de Louis Vuitton. Le groupe de luxe enregistre une participation au capital de Rimowa à hauteur de 80%. La transaction s’élève à 640 millions d’euros.

Bernard Arnault a su convaincre Dieter Morszeck, petit-fils du fondateur de la société. Rimowa devient par conséquent la première Maison de luxe allemande à devenir propriété de LVMH.

Alexandre Arnault, fils du PDG du groupe français deviendra par la suite co-gérant de la Maison. “C’est un honneur pour moi de rejoindre Rimowa, une entreprise centenaire dont j’ai suivi avec intérêt le développement, en étant l’un de ses fidèles clients depuis de nombreuses années”, a-t-il déclaré.


Publicité


rimowa valise 2016
rimowa.com

De son côté, Bernard Arnault a reconnu des valeurs communes partagées avec le malletier-maroquinier allemand. “Nous partageons avec Dieter Morszeck la même passion pour l’innovation et une volonté d’offrir des produits de haute qualité. Je me réjouis que Rimowa devienne la première Maison allemande du groupe LVMH”, a-t-il confié.

Rimowa, malletier ancestral et innovant

Fondée à Cologne en 1898, Rimowa a su associer son savoir-faire à son sens de l’innovation. Elle a su s’imposer sur le marché de la malleterie haut de gamme depuis plus d’un siècle.

La Maison de luxe allemande est à l’origine de plusieurs innovations technologiques. En 1937 elle crée la première valise en aluminium. Elle réitère en 1976 en lançant le concept de valise en métal étanche. En 2000, ses ingénieurs mettent au point la toute première valise en polycarbonate.

Elle a récemment collaboré avec la compagnie aérienne Lufthansa pour imaginer les étiquettes électroniques Bluetooth. Un moyen de relier sa carte d’embarquement à son smartphone.

Rimowa s’inscrit aujourd’hui comme l’un des pionniers dans le secteur des malletiers de luxe. La Maison devrait enregistrer en 2016 un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend