Business

Les Nouvelles Règles du Marketing d’Influence

Les influenceurs font aujourd’hui partie intégrante du paysage des réseaux sociaux. Ils ont contribué à redéfinir en profondeur la relation marques-clients, à tel point que l’on peut désormais parler d’une relation triangulaire marques-influenceurs-clients.               Comment optimiser le rapport entre marques et influenceurs ? Qu’est-ce que les marques ont encore à apprendre des influenceurs, et vice et versa ? Qu’est-ce qu’un bon inflenceur pour une marque de luxe ?

Une nouvelle relation marques-influenceurs-clients

L’influenceur se situe « à mi-chemin entre le média, l’égérie et le consommateur », selon Cyril Attias, blogueur, influenceur et fondateur de l’Agence des médias sociaux, qui sera présent lors de la troisième édition du Salon du luxe Paris. Pour les marques, ces personnes qui documentent leur vie sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram, majoritairement) et la partagent avec leur communauté constituent de potentielles mines d’or.

De nouveaux influenceurs naissent chaque jour, le paysage s’obscurcit donc peu à peu : Quid des fake followers et abonnés ? Comment juger l’efficacité d’une campagne ? Ces questions se posent de plus en plus.

Chantal Thomass et 7 bloggueuses françaises
Chantal Thomass et sept influenceuses pour lancer la collection AH 2015 (source : Agence des médias sociaux)

L’heure est à la gestion des relations influenceurs (IRM, ou influencer relationship management en anglais) qui suppose une approche raisonnée de cette nouvelle manière de faire : les marques doivent choisir soigneusement les influenceurs avec qui elles collaborent afin d’atteindre l’audience souhaitée. C’est à ce type de problématiques que Cyril Attias se consacre.


Publicité


Les influenceurs, un relai de choix pour les marques de cosmétiques

Avec leur force de frappe exceptionnelle – enjoyphoenix, première influenceuse beauté française, est suivie par près de 4 millions de personnes sur Instagram –  les influenceurs représentent un relai de choix pour les marques, notamment de cosmétiques.

Birchbox est l’exemple même d’une marque qui a su se servir dès ses débuts de la vitrine que constituent ces leaders d’opinion. Le service de box beauté mensuelle, qui compte aujourd’hui un million d’abonnés à travers 6 pays, collabore régulièrement avec des blogueuses et influenceuses. Une collaboration autour de la KISS BOX avec « Make My Lemonade » avait notamment marqué la rentrée 2016.

Birchbox court-circuite les modèles existants, cette marque qui a profité de l’effondrement des barrières à l’entrée du marché et des opportunités offertes par le « digital » devient elle-même trendsetterQuentin Reygrobellet, co-fondateur et directeur général France de Birchbox, accompagné de Cyril Attias, répondra à nos questions à ce sujet sur la scène du Salon du luxe Paris 2017 le 11 juillet prochain.

 

Cyril Attias, fondateur de l'Agence des médias sociaux et Quentin Reygrobellet, co-fondateur et directeur général France de Birchbox
Cyril Attias, fondateur de l’Agence des médias sociaux et Quentin Reygrobellet, co-fondateur et directeur général France de Birchbox

 

Comment les marques, notamment de cosmétiques, peuvent-elles continuer à s’appuyer intelligemment sur les influenceurs ? Quel impact sur les nouveaux business modèles, sur la stratégie de communication et la distribution ?

Le Salon du luxe Paris 2017 sera l’occasion de définir les nouvelles règles du marketing d’influence. Un livre blanc sera remis à l’ensemble des participants suite aux discussions ouvertes sur la scène et avec le public.

Recherches d'internautes:

  • https://journalduluxe fr/marketing-influence-luxe/
  • influenceur de luxe
  • influenceurs homme luxe
Elena



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend