Actualités Business

Facebook lance ses pop up stores chez Macy’s

A l’instar d’Amazon Fashion, Facebook mêle les codes du off et du online en lançant ses pop-up stores au sein des grands magasins américains Macy’s.

Facebook : The Market @Macy’s

facebook pop up
© USA Today / Facebook

Depuis la semaine dernière, Facebook investit les magasins Macy’s de neuf villes américaines : New York, San Francisco, Las Vegas, Los Angeles, Seattle, Pittsburgh, Atlanta, Fort Lauderdale, San Antonio. La firme de Menlo Park y présente « The Market », un corner inédit mettant à l’honneur une sélection de 100 marques « comptant parmi les plus appréciées sur Facebook et Instagram ».

La particularité de cette opération ? Elle met essentiellement en avant des Digitally Native Vertical Brands telles que LuMee, Bespoke Post, Bourbon & Boots, Charleston Gourmet Burger Company, Inspiralized… En ne récupérant aucune commission sur l’opération, « The Market @ Macy’s aide les marques émergentes et établies à atteindre de nouveaux publics en les présentant dans un espace physique à l’intérieur de Macy’s » a annoncé le réseau social dans un communiqué…


Prochain événement Journal du luxe


Facebook, du online au offline

Il est aisé de voir en cette opération une dynamique gagnant-gagnant. Intégrer ces nouvelles marques permet à Macy’s de se positionner sur une offre avant-gardiste tout en renforçant sa stratégie digital friendly à l’heure où la distribution physique sur le marché US n’échappe pas à la crise. 8.642 magasins auraient ainsi fermé leurs portes l’année dernière sur le territoire américain, comme l’a rapporté la Fédération Française du Prêt à Porter lors du dernier Forum de la Mode.

Pour Facebook, s’associer à Macy’s permet de bénéficier de l’implantation physique de cette chaîne de magasins, l’un des plus grands retailers du pays avec plus de 850 points de vente – dont les boutiques Bloomingdale’s –  et 130.000 employés. Une visibilité en brick-and-mortar bienvenue, notamment à l’approche des des achats de fêtes de fin d’année.

« Les réseaux sociaux ont cette force, cette capacité à rétrécir les temps de réflexion entre la découverte et l’acte d’achat, explique Violaine Gressier, Client Luxury Partner Facebook et Instagram, dans notre dernier contenu dédié aux mutations du Luxe. Pour coller aux nouveaux usages, les marques se concentrent donc de plus en plus sur les modules sociaux de conversion, d’où l’essor de stratégies e-commerce intégrées et du drive-to-store via la géolocalisation. Nombre de plateformes sociales capitalisent ainsi sur l’expérience utilisateur et la création de formats immersifs à portée marchande ».

Avec cette opération – qui devrait au moins se prolonger jusqu’en février 2019 -, Facebook exploite ainsi de nouveaux modes de collaboration avec les marques. Un premier pas vers la commercialisation de produits sous le branding Facebook ou en marque associée dans des espaces dédiés ?

Mathilde





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend