Richemont en croissance au troisième trimestre.

Publié le par Journal du Luxe

Le groupe de luxe – qui comptabilise ses résultats de mars à mars – annonce un chiffre d’affaires en hausse de +1% à taux courants et +5% à taux de change constants, à 4,19 milliards d’euros, à l’issue de son troisième trimestre.

+80% de croissance en Chine.

Ces résultats, clôturés au 31 décembre dernier, sont intrinsèquement liés aux résultats enregistrés par les maisons du groupe en Asie Pacifique, au Moyen Orient et en Afrique. Toutes ces zones ont en effet témoigné d’une croissance à deux chiffres sur cette période, avec une performance remarquée de +80% en Chine continentale. Les résultats se sont cependant contractés de -20% en Europe en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie. Les chiffres sont également plus modérés aux Etats-Unis, en hausse de +3%.

Alors que l’online devrait représenter le canal principal d’achat de produits de luxe d’ici 2025, Richemont enregistre une croissance de +17% à taux constants sur son digital retail, une dynamique qui fait directement écho à l’hyper-accélération des usages en ligne et qui vient compenser la baisse des ventes en wholesale, à -8%.

La joaillerie, segment leader.

La joaillerie est l’activité qui a enregistré la meilleure progression sur ce trimestre avec +14% de ventes générées, notamment, par les marques Cartier et Van Cleef & Arpels.

Les ventes des maisons horlogères du groupe – à savoir, A. Lange & Söhne, Baume & Mercier, IWC Schaffhausen, Jaeger-LeCoultre, Panerai, Piaget, Roger Dubuis et Vacheron Constantin – ont décliné de -4% au global, pondérées par l’Asie-Pacifique et, en particulier, par le bon accueil réservé au salon Watches & Wonders organisé à Sanya (Chine) à l’automne dernier.

Les distributeurs online du groupe – Yoox Net A Porter et Watchfinder – ont quant à eux enregistré une hausse de +4% alors que les ventes de la division « Autres » – incluant entre autres les marques Alaïa, AZ Factory, Chloé ou encore Montblanc – ont chuté de -13%.

À l’issue des 9 premiers mois d’activité de son année fiscale, le groupe Richemont a enregistré une baisse de -14% de ses ventes à taux constants. Le groupe devrait partager ses résultats consolidés pour l’année entière le 21 mai prochain.

Business

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !