Ruinart inaugure un projet de vitiforesterie dans son vignoble de Taissy.

Publié le par Journal du Luxe

La maison de champagne dévoile ces jours-ci un projet pilote en faveur de la biodiversité.

Un maillage au service de la faune et de la flore.

Après avoir obtenu la labellisation Haute Valeur Environnementale et Viticulture Durable en Champagne en 2014, Ruinart poursuit ses engagements durables en impliquant les 40 hectares de son vignoble historique de Taissy dans un projet environnemental inédit.

Ruinart reforestation

Menée en collaboration avec l’entreprise de soutien aux projets forestiers Reforest’Action, l’initiative se base sur la vitiforesterie, procédé visant à appliquer l’agroforesterie à la culture de la vigne. Impulsée ce mois-ci, la première phase du projet se concentre ainsi sur la plantation de haies périphériques à ce vignoble classé Premier Cru et basé à proximité de la zone forestière du Fort de Montbré. Cette étape constitue le point de départ d’un maillage forestier qui viendra s’intégrer au sein de la parcelle grâce à la mise en place de haies internes et d’îlots.

Finalisés à l’horizon 2022, ces véritables « corridors écologiques », comme les présente le chef de caves Frédéric Panaïotis, nécessiteront la plantation de plus de 14.000 arbres et arbustes, soit 4,4 kilomètres de haies et 800m2 d’îlots. Le projet se concentrera sur l’introduction d’essences locales – hêtres, tilleuls, aubépines… – afin de respecter la biodiversité propre à cette parcelle qui abrite essentiellement des rangs de Chardonnay, mais aussi du pinot meunier.

« Il est urgent de multiplier les actions pour promouvoir la biodiversité et lutter contre le changement climatique en Champagne. Ce projet est l’une des solutions les plus accessibles et efficaces » indique Frédéric Dufour, Président de la maison Ruinart et invité du prochain webinar Journal du Luxe « Luxe Durable, Luxe Nouveau ».

Avec ce projet, Ruinart entend également restaurer le plan paysager de ce vignoble – mentionné depuis 1733 dans les archives de la maison, elle-même fondée quatre ans auparavant -, tel qu’il « pouvait exister il y a trois générations ».

Crédit visuels : ©Ruinart.

Gastronomie

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !