Richemont

Richemont augmente son chiffre d'affaires de +22% par rapport à ses résultats pré-pandémiques.

Publié le par Journal du Luxe

Tiré par une croissance à deux chiffres en Amérique, en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique, le groupe de luxe affiche de solides performances au premier trimestre de son exercice, calculé sur la période d'avril à juin.

Des ventes qui dépassent les performances d'avant Covid.

Alors que l'Europe a enregistré une baisse des ventes de -15% au premier trimestre par rapport à la même période en 2019, Richemont a pu compter sur une croissance soutenue sur ses autres territoires d'implantation : +55% de chiffre d'affaires au Moyen-Orient et en Afrique, +47 % en Amérique ou encore +40% en Asie-Pacifique, stimulée par la Chine et la Corée du Sud. À la traine, le Japon n'a cependant pas profité de cette dynamique, avec un déclin de -14% des ventes lié en grande partie aux mesures sanitaires et au gel des flux touristiques. Au global, Richemont a donc pu se satisfaire d'un regain d'activité, dépassant son chiffre d'affaires du premier trimestre 2019 de +22%.

Pour rappel, Richemont avait dévoilé un CA en chute de  -8% à l'issue de son exercice annuel établi de mars 2020 à mars 2021.

La joaillerie, moteur du groupe Richemont.

Cartier et Van Cleef & Arpels continuent de s'imposer comme les leaders du segment joaillerie, dont la croissance a augmenté de +43% par rapport au premier trimestre 2019. L'horlogerie a progressé de +6%, une dynamique proche de celle des e-retailers du groupe - Yoox, Net-A-Porter et WatchFinder - qui ont terminé le trimestre à +8%.

Richemont a cependant précisé que ses autres activités - qui incluent notamment la mode - ont reculé de -7% par rapport aux niveaux pré-pandémiques alors la société faisait tout récemment l'acquisition de la marque Delvaux.

Conjointement à ces résultats financiers, le groupe - qui pesait 13,14 milliards d'euros à la fin de son exercice annuel en mars 2021 - a annoncé des changements majeurs au sein de sa gouvernance. "Ces changements permettront à la Maison et aux dirigeants d'entreprises de se concentrer exclusivement sur leurs clients, collègues, partenaires et sur le développement durable de leurs entités à l'heure où le monde évolue rapidement et se complexifie" a indiqué Johann Rupert, président de Richemont. À suivre.

Richemont
©Richemont

Business

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !