Actualités Business

Kering : un congé partenaire et paternité de 14 semaines

kering

Alors que la Responsabilité sociétale et environnementale est devenue un critère majeur de désirabilité et d’adhésion à une entreprise ou à une marque – tant sur le plan de l’employabilité que de la consommation – Kering renforce son engagement en matière de congé paternité/partenaire auprès de ses salariés.

Kering : une mesure égalitaire autour du « Baby Leave »

kering extension congés partenaire

14 semaines rémunérées à 100% du salaire pour un congé maternité ou adoption. Cinq jours rémunérés à 100% du salaire pour un congé paternité ou partenaire. Telle était, depuis 2017, la politique de parentalité appliquée par Kering au sein de son groupe et de ses Maisons.

Mais les temps changent : dans un souci d’égalité, le géant du luxe appliquera dès le 1er janvier 2020 le socle de 14 semaines de « Baby Leave » (sic) à tous les parents sans exception, pères et partenaires inclus. Cette mesure sera applicable dans les six mois suivant la naissance ou l’adoption d’un enfant. Déployée en France comme à l’international, cette mesure permet également de garantir des avantages sociaux équitables aux collaborateurs de la société partout dans le monde, le groupe étant présent dans une cinquantaine de pays.



Beatrice Lazat Kering congé parental

« Kering est fortement engagé en faveur de la diversité et de l’égalité entre ses collaborateurs, et le Baby Leave est une nouvelle mesure importante en ce sens. Nous sommes fiers de soutenir tous les parents, quelle que soit leur situation personnelle ou géographique. En harmonisant les avantages accordés aux pères et aux partenaires, non seulement nous nous assurons que tous nos collaborateurs bénéficient des mêmes droits, et ainsi d’un temps équivalent à consacrer à leur famille, mais nous agissons aussi en faveur des femmes dans le milieu professionnel, où femmes et hommes seront dès lors tout aussi susceptibles de prendre un congé prolongé. Notre objectif est simple : construire un environnement de travail inclusif et favorable pour tous nos collaborateurs dans le monde. Nous voulons faire de Kering un employeur de préférence. »

Béatrice Lazat, Directrice des Ressources Humaines de Kering

Kering – dont le PDG François-Henri Pinault présentait tout récemment le Fashion Pact lors du G7 de Biarritz – a pour objectif d’atteindre la parité femmes/hommes et l’égalité de salaire, à tous les niveaux hiérarchiques, d’ici 2025.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici