Actualités Business

Marque Employeur : Pimp my team, pimp my brand !

pimp-my-brand-salon-du-luxe

En direct du Salon du Luxe Paris, le Journal du Luxe vous invite à découvrir quelques unes des thématiques phares de la journée.

Très attendue, la table ronde autour de la marque-employeur s’interroge sur le management intégré et la place des équipes au service de la désirabilité des Maisons de Luxe.

Les nouveaux visages de la marque-employeur

A l’heure où le secteur du Luxe recrute, les Maisons ont saisi l’enjeu capital de générer de l’attractivité RH, notamment auprès des nouvelles générations.

Selon les chiffres de la Grande Etude menée par l’Ifop x Salon du Luxe Paris 2018, 73% des professionnels interrogés estiment qu’il est facile de recruter des Millennials. Un chiffre qui tombe à 50% en ce qui concerne la Génération Z…


Publicité


Comprendre et fédérer

Il est donc nécessaire pour les marques-employeurs de comprendre ces jeunes profils et de bâtir avec eux un échange de qualité, « sans condescendance » comme le souligne Joël Plat, former Market Leader chez Apple. Ce lien doit s’établir dès le départ, que ce soit à travers des offres d’emploi claires et incitatives, mais aussi dans les prémices de la relation, basée sur le respect et la réciprocité. Joël Plat insiste également sur le fait que « derrière l’apparente simplicité se cachent des dizaines de process RH… »

A l’issue du recrutement, une autre étape majeure du processus consiste à engager suffisamment ses employés pour en faire de vrais ambassadeurs de la marque. Pour Mikaela Merk (Merk Vision & Partners), tout repose sur cinq émotions-clés : passion, confiance dans le produit et le secteur, identification, fierté – sans arrogance ! -, et reconnaissance. La relation ne doit cependant pas être trop passionnelle pour ne pas déformer l’histoire de marque et ne pas nuire à l’écoute du client.

Manager

Si l’importance de la formation, sous toutes ses formes, semble faire l’unanimité autour de la table, l’horizontalité semble également constituer un levier-clé de la marque-employeur. Management intégré, capacité à adopter une posture de coach bien plus qu’une figure patronale, transparence et bienveillance : tels sont les conseils prodigués par Geoffrey Bruyère, CEO de Bonne Gueule qui assure chercher à créer l’expérience authentique auprès de ses équipes.

Quant aux incentives, nombre de marques les fondent aujourd’hui sur des objectifs collectifs afin de favoriser l’émulation vers une cause commune. Joël Plat précise l’importance, en général, de « designer des expériences individuelles pour chacun des collaborateurs, d’encourager la diversité et de favoriser les initiatives ».

Jérôme Tourbier, Fondateur Les Sources de Caudalie, explique que le palace de la région bordelaise a récemment déployé son identité de management et ses valeurs RH. « Il faut tenir ses promesses, tout comme on les tient face à un client pour maintenir les gens engagés. Désormais, nous ne fonctionnons plus en brigade, mais en tribu », précise-t-il. Pour se faire crédible et désirable, la marque-employeur doit donc miser sur l’engagement et la cohérence en « traduisant ses valeurs de service à la clientèle en valeurs de management ».

 

// Suivez le Journal du Luxe en direct du Salon du Luxe Paris, tout le long de la journée, sur le compte Twitter du Journal du Luxe (@JournalduluxeFR) et via #salonduluxe.

Mathilde





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend