MENU
prada bourse hong kong

Prada, la maison italienne confrontée aux difficultés du marché

10 décembre 2014 • Business • laurence

L’année 2014 aura été particulièrement complexe pour Prada. Alors que ses dirigeants, Miuccia Prada et Patrizio Bertelli, ont récemment été soupçonnés d’évasion fiscale, la groupe a annoncé des résultats inférieurs aux attentes des analystes. A la suite de cette annonce, le titre de la société a baissé à la bourse de Hong Kong.

 

Prada, un chiffre d’affaires en baisse

Le groupe de luxe italien Prada a révélé ses résultats pour le troisième semestre de son exercice fiscal 2014/15. Sur une période de neuf mois, son bénéfice net a reculé de 27,6% à 319,3 millions d’euros, une somme équivalant à 12% de son chiffre d’affaires consolidé. Celui-ci s’élève par ailleurs à 2,552 milliards d’euros, confirmant une baisse de 0,9% par rapport à l’année passée.

Alors que le groupe Prada s’efforce de réduire la vente en gros afin de favoriser la vente au sein de ses boutiques, le premier secteur révèle une baisse de son chiffre d’affaires de 3,7% à 351,5 millions d’euros, tandis que le second a reculé de 0,5% à 2,172 milliards d’euros. Les ventes au détail de la firme ont particulièrement régressé sur le marché de l’Asie-Pacifique, en raison des différentes manifestations s’étant déroulées à Hong Kong.

« L’année 2014 relève plus du défi qu’attendu. Outre la conjoncture internationale difficile, le marché des biens de luxe est en train de connaître un certain réajustement dont on ne connaît pas encore l’ampleur » , explique Patrizio Bertelli.

 

prada chiffre d'affaires

 

Le titre de Prada en chute libre

Suite à l’annonce de ses résultats et plus particulièrement ceux concernant ses ventes en Asie-Pacifique, le titre de Prada a affiché une baisse de 1,56% à 47,25 dollars hongkongais. Depuis le début de l’année, le propriétaire des marques Prada et Miu Miu a perdu 36% à la bourse de Hong Kong contre une hausse de 3,2 % de l’indice boursier Hang Seng.

Les dirigeants du groupe de luxe souhaitent cependant se montrer confiants, justifiant les résultats de leur société par la traversée d’une « phase de rodage aux contours mal définis pour les marchés du luxe » .
 
Afin de relancer sa croissance, Prada a décidé de ralentir le nombre d’ouverture de ses boutiques en 2015 et de lancer une nouvelle gamme de sacs à main dont les prix s’échelonneront entre 1 000 et 2 000 euros.

Recherches d'internautes:

  • prada semestre 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami