MENU
reconnaitre un whisky

Reconnaître un whisky d’exception

26 mai 2014 • Vins & Spiritueux • laurence

La dégustation d’un whisky peut être exceptionnelle, lorsque l’on sait distinguer les bons des mauvais spiritueux. Ces eaux de vie se déclinent en une multitude de saveurs, illustrant leur origine, leur histoire et leur mode de production.

 

Le single malt, une valeur sûre

Tout connaisseur de whisky recommandera à un amateur potentiel de ce spiritueux de savourer un single malt. Un single malt est un whisky élaboré uniquement à partir d’orge maltée, provenant d’une unique distillerie. Cet aspect du processus de production peut donc être considéré comme un gage de qualité.

A l’inverse, les whiskys blend sont composés de céréales multiples (maïs, blé ou orge), pouvant provenir de différentes distilleries. Bien que les blend (en français mélange) puissent être considérés comme moins purs (et ils sont souvent moins chers), certains d’entre eux sont tout aussi propices à la dégustation.

 

bon whisky

 

Le degré d’alcool d’un bon whisky

Le degré d’alcool autorisé pour un whisky doit être au minimum de 40°. Ce chiffre conserve toute son importance dans l’étude d’un spiritueux de choix. Plus le degré d’alcool est bas, plus celui-ci a été réduit par adjonction d’eau. Vous l’aurez compris, il s’agit pour les fabricants d’une méthode pour diminuer le coût de production.

Les spécialistes s’accordent à dire qu’un whisky devient savoureux aux environs de 46° d’alcool. En dessous, la liqueur sera plus aqueuse.

 

degustation whisky

 

L’âge du whisky

Comme en matière d’œnologie, le vieillissement du whisky est un facteur à prendre en compte pour reconnaître une liqueur digne des plus grandes. Il est important de connaître le temps durant lequel le whisky a fermenté à l’intérieur du fût. Un minimum de trois années est recommandé.

Le vieillissement optimal de ce spiritueux varie selon les ingrédients utilisés. Plus il vieillit, plus le whisky devient amer et ses saveurs deviennent moins facilement discernables. Une liqueur âgée de 12 ans est conseillée lorsqu’on la déguste pour la première fois.

A l’inverse du vin, le whisky ne fermente plus une fois mis en bouteille.

 

 

Enfin, et bien que les origines de cette liqueur se situent en Écosse, d’excellents whiskys sont également produits en Irlande, aux États-Unis mais également au Japon, fortement récompensé pour ses spiritueux ronds et polyvalents.

Recherches d'internautes:

  • comment reconnaitre un bon whisky
  • reconnaitre un bon whisky
  • reconnaitre un whisky
  • Comment reconnaitre un bon black label
  • comment reconnaître si un bon whisky
  • Comment reconnaitre loriginal Red label
  • comment reconnait on une vraie bouteille de whisky
  • comment reconnaire black label contrefait
  • whisky jb mauvais
  • comment connaitre les whisky?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami