Interviews

Nivyne, un souffleur de verre sur le Salon du luxe Paris 2016

souffleur de verre

Le Salon du luxe Paris n’en finit pas de dévoiler les talents des artisans les plus prestigieux du luxe Français. Cette fois-ci, nous vous présentons l’activité de Wilfried Allyn, souffleur de verre qui mettra en scène son savoir-faire lors du plus grand évènement du Luxe francophone les 6 et 7 juillet 2016.

souffleur de verre
©Karoll Petit

Journal du Luxe : Un projet d’entreprise est souvent lié à l’histoire de son fondateur, quelle est la vôtre ?

Wilfried Allyn : Le savoir-faire et la créativité de Nivyne sont le fruit du travail de deux générations de souffleur de verre à la flamme, de père en fils.

lampe verre soufflerie
©Karoll Petit

Nivyne rassemble les techniques, les idées et la passion pour des clients et des secteurs d’activités parfois complètement différents. Une passion depuis mon plus jeune âge qui me permet aujourd’hui d’exercer le métier que j’aime.

Journal du Luxe : Votre métier est souvent perçu comme un art un peu « magique », quel est le secret de votre savoir-faire ?

Wilfried Allyn : Il existe autant de techniques de soufflage de verre que de types de verre. Or, malgré les ressemblances dans la magie de la transparence, certains verres sont complètement différents tant dans leurs propriétés (solidité, sonorité, couleurs…) que dans les techniques de travail.


Publicité


« Aller toujours plus loin dans la technique et les idées »

Un cristallier ne travaille pas comme un souffleur de verre à la flamme. Notre savoir-faire dépend de notre verre et ne peut être appliqué à un autre. Nous sommes liés, nous devons faire avec ses propriétés, ses qualités et aussi ses défauts, mais heureusement, ce verre nous laisse de nombreuses opportunités de créations tant il est intéressant.

Journal du Luxe : Quelles facettes du luxe faites-vous ressortir à travers vos créations ?

Wilfried Allyn : Les propriétés de notre verre nous amènent donc à repousser les limites techniques actuelles, à aller là où aucun souffleur de verre n’avait encore osé aller !

soufflerie verre
©Karoll Petit

Réaliser un objet inattendu en verre est une priorité pour nous. C’est ainsi que la créativité et l’originalité sont deux facettes du luxe très importantes auxquelles nous tenons.

« Réaliser un objet inattendu en verre est notre priorité »

Évidemment, maitrise technique et exigence de qualité sont aussi des points essentiels de notre travail. Enfin nous ne négligeons jamais le juste rapport qualité/prix sans lequel nous serions davantage artistes qu’artisans.

Journal du Luxe  : Quelles marques de luxe font appel à votre savoir-faire et dans quel cadre ?

Wilfried Allyn : Nous travaillons depuis longtemps avec de grandes marques de luxe soit en série pour des objets commercialisés, soit pour des pièces d’exception uniques ou en toute petite série pour des évènements ponctuels.

souffleur de verre
©Karoll Petit

Pour exemple, nous travaillons en série avec Mariage Frères, pour lesquels nous réalisons la collection de théières en verre. Nous produisons une série de photophores pour Diptyque, des verres originaux pour les collections d’Astier de Villatte. Nous sommes également sollicités pour les arts de la table, la décoration et actuellement les luminaires de Ligne Roset.

Sur des opérations plus exceptionnelles, nous avons déjà collaboré avec Chanel pour la présentation d’un parfum, Louis Vuitton pour une présentation de montre, ou encore Repetto pour la création de vitrines pour Noël.

Journal du Luxe : Vous serez présent sur le Salon du luxe Paris 2016, quel message souhaitez-vous y faire passer et qu’allons-nous pouvoir y découvrir ?

Wilfried Allyn : Aujourd’hui, il reste en France de grands savoir-faire mais ils sont très rares. Ils sont les gardiens de techniques inestimables. Le luxe à la Française est toujours présent, solide et créatif… et certainement la production la plus écologique et durable qui soit !

échiquier en verre
©Karoll Petit

Nous allons présenter un échantillon de nos dernières créations, une théière originale, un luminaire étonnant et un vase déroutant.

D’autre part, un jeu d’échec en verre sera réalisé en partenariat avec l’ébénisterie Boton. Par notre présence sur le Salon, nous chercherons à partager notre savoir-faire à ceux qui souhaitent en savoir plus, nous découvrir…

Journal du Luxe : Pour finir, quel est votre « Luxe » à vous ?

Wilfried Allyn : Mon « Luxe » à moi c’est de pouvoir donner du temps à mon travail pour que mon travail dure dans le temps.

Recherches d'internautes:

  • noticias espana
  • création de prestige en verre
Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend