Business

Polémique : Tiffany pousse une employée exposée à un cancer à démissionner

tiffany cancer

Tiffany aurait poussé une employée exposée à un cancer du sein à démissionner. Cette dernière a mené le joaillier devant la Cour de district des États-Unis dans le Rhode Island.

Tiffany accusé de discrimination envers une employée exposée à un cancer

L’affaire a pris de l’ampleur aux États-Unis. Lisa O’Rourke, exposée à un cancer du sein, aurait été poussée à quitter son poste chez Tiffany & Co.

tiffany cancer du sein
fondationdelavenir.org

Lisa O’Rourke avait en effet été opérée à quatre reprises afin d’éviter un probable cancer du sein. Ses seins et ses ovaires lui avaient alors été retirées. La femme âgée de 45 ans occupait auparavant le poste de directrice sourcing stratégique au sein de l’usine de Tiffany à Cumberland, Rhode Island.

Sa grand-mère et sa mère avait succombé à un cancer du sein par le passé. Le diagnostic de Lisa O’Rourke avait révélé qu’elle était exposée à une mutation génétique l’amenant à contracter la même maladie. Elle décide alors de se faire enlever ses seins, ainsi que ses ovaires à l’instar d’Angelina Jolie en 2015.


Publicité


Lisa O’Rourke déchue de ses fonctions après plusieurs opérations

Lisa O’Rourke avait subi deux premières opérations en janvier et février 2014. Ses ovaires et ses seins lui avaient alors été enlevées. De retour au travail en mai, elle se voit contrainte de s’absenter de nouveau pour une autre intervention.

Les dirigeants de Tiffany lui indiquent alors qu’elle ne disposait pas d’assez de temps de travail pour prendre de nouveau congé et l’invitent à reporter son opération. Elle décide toutefois de subir l’opération et revient travailler un mois plus tard.

tiffany lisa o rourke
Lisa O’Rourke / cdn2.newsok.biz/

En octobre, Lisa O’Rourke demande un congé pour une quatrième intervention. Un mois plus tard, elle apprend qu’elle avait été déchue de ses fonctions de directrice sourcing. Tiffany lui propose toutefois un nouveau poste nettement moins intéressant. Un poste que l’employée refuse.

Lisa O’Rourke demande désormais des dommages et intérêts pour discrimination au travail. L’action de l’ancienne employée de Tiffany a été motivée pour défendre ses deux filles qui ont 50% de chance d’être atteintes par un cancer du sein à l’avenir.

« Si elle héritent de ce gène, je serai bouleversée si elles avaient à subir une discrimination similaire à celle que j’ai vécue », a indiqué Lisa O’Rourke à Business of Fashion.

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend