Actualités Business

G7, Greta Thunberg… LVMH affiche ses ambitions environnementales.

lvmh logo

Le Groupe LVMH réunissait hier ses dirigeants autour du programme LIFE dédié à l’optimisation durable de ses opérations au sein de ses 75 Maisons. L’occasion de présenter la vision globale et les dernières avancées du géant du Luxe en matière de performance environnementale.

LIFE, des paroles aux actes

LVMH LIFE bernard arnault greta thunberg G7
Bernard Arnault, Président Directeur Général
© LVMH

« Un jour, mon grand-père m’a dit : il y a deux types de personnes dans la vie, celles qui parlent et celles qui agissent. Je te conseille de faire partie de la seconde catégorie car il y a beaucoup moins de concurrence ». Avec cette phrase prononcée par Antoine Arnault, Directeur Image & Communications du Groupe, le ton est donné : chez LVMH, l’heure est au concret.

Alors que Kering vient d’annoncer sa neutralité carbone, LVMH maintient sa feuille de route en matière de transition écologique – concentrée autour des axes Produits, Chaîne d’approvisionnement, CO2 et Sites – « plutôt que de choisir la voie de la compensation » comme le précise Bernard Arnault, PDG du Groupe. Pas question également de « céder aux idéologies éphémères », ni de verser dans le « catastrophisme absolu » adopté par la jeune militante Greta Thunberg. Une vision affirmée qui trouve écho dans la réponse à la question qui taraude les esprits depuis plusieurs semaines désormais : pourquoi LVMH n’a t-il pas intégré le Fashion Pact du G7 ? « Des objectifs principalement à très long terme », la volonté de ne pas mettre le Luxe et ses savoir-faire « dans le même panier que la fast fashion » ou encore le fait que les activités du Groupe ne se limitent pas au secteur de la Mode, selon Antoine Arnault. Chez LVMH, les objectifs se doivent avant tout d’être holistiques, datés, mesurables, contraignants et, surtout, « raisonnables« .



LVMH : l’engagement en chiffres

Alors que Bernard Arnault évoque des contraintes écologiques simulant tout autant la « désirabilité » que la vision créative du designer – une approche partagée par Stella McCartney, présente sur scène – le Groupe affiche des résultats environnementaux en avance sur la deadline LIFE, fixée à 2020.

La diminution de 25% des émissions de CO2 générées par les activités des Maisons LVMH devrait ainsi être atteinte d’ici l’année prochaine : entre 2013 et 2018, la baisse se chiffre déjà à hauteur de 16%. L’objectif d’intégrer 30% d’énergies renouvelables au mix énergétique du Groupe devrait également être dépassé. Le fonds carbone, quant à lui, est passé récemment de 15 à 30 euros par tonne de CO2 émise. « Les ressources ne servent pas de compensation mais de financement direct aux projets de réduction de CO2 dans les Maisons du Groupe », précise la Direction.

Parmi les résultats dévoilés, LVMH annonce également avoir atteint 99% de son objectif visant à certifier l’intégralité des diamants utilisés par ses Maisons en RJC (Responsible Jewelry Council).

De nouvelles mesures annoncées

LIFE LVMH environnement Bernard Arnault
Bernard Arnault – PDG de LVMH, David Abiker – Journaliste
et Bertrand Piccard – Fondateur de Solar Impulse.
© LVMH

La réunion autour du projet LIFE a également été l’occasion d’annoncer un certain nombre de nouvelles mesures, à commencer par le lancement d’une Charte relative au bien-être animal dans le cadre de l’approvisionnement en matières premières : traçabilité, conditions d’élevage, biodiversité…

La création d’un Comité Scientifique multidisciplinaire mêlant experts indépendants et spécialistes en interne a également été partagée, tout comme la mise en place d’un partenariat avec la Fondation Solar Impulse ou le soutien à la Chaire Comptabilité Ecologique de la Fondation AgroParisTech, destinée à créer une méthode commune de mesure de l’empreinte environnementale.

Antoine Arnault a par ailleurs annoncé le versement d’une aide d’urgence à hauteur de 5 millions d’euros dans la lutte contre les incendies en Amazonie alors qu’une seconde aide du même montant servira à financer un projet de protection du bassin forestier amazonien dans le cadre du partenariat « L’Homme et la biosphère » signé entre l’UNESCO et LVMH.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici