MENU
ladurée mariage création luxe

Les macarons de Mikimoto pour Ladurée

20 avril 2015 • Gastronomie de luxe • Clemence

La Maison Ladurée et le joaillier japonais Mikimoto, spécialisé dans les perles de culture, dévoilent une collaboration développée autour du thème du mariage. Ceux-ci ont imaginé une boîte de huit macarons élégants et gourmands, parfumés à la rose et au litchi.

 

Des macarons Ladurée imaginés par le joaillier Mikimoto

Ladurée poursuit ses collaborations prestigieuses, dans l’objectif de renouveler chaque année une partie de sa gamme de macarons. Le célèbre pâtissier a déjà initié des partenariats avec Lanvin, Christian Louboutin ou plus récemment Emilio Pucci.

Par le biais de sa nouvelle association, les deux enseignes partagent leurs valeurs communes : la tradition et la création. Tandis que Ladurée s’inscrit comme une référence mondiale en matière de confection de macarons, Mikimoto demeure une icône du design de joaillerie d’exception et est l’un des plus importants producteurs de perles de culture.

Les deux maisons, chacune apparues au XIXème siècle, ont décidé de réunir leur savoir-faire afin de dévoiler un écrin précieux orné d’une parure de perles et composé de macarons subtilement nacrés, à l’image de la perle de culture si chère à Mikimoto.

En s’inspirant du thème du mariage, Ladurée propose également une nouvelle pièce montée qui reprend les codes des macarons de Mikimoto. La pâtisserie d’exception est agrémentée de dragées et de pétales de pastillage rose, et se compose de choux garnis d’une crème à la rose et au litchi, sublimée par un glaçage rose nacré ponctué d’une perle de sucre.

 

macarons ladurée mariage

 

Mikimoto, le savoir-faire ancestral des perles de culture

C’est Kokichi Mikimoto qui fonde sa société éponyme en 1893, s’inscrivant ainsi comme le premier spécialiste, le 11 juillet 1893, à développer la technique de la culture des perles. Il surprend les joaillers de l’époque avec sa vision et sa méthode différente de ce qui est alors répandu, qui révolutionnera par la suite le monde de la mode.

Kokichi Mikimoto ouvre la première ferme perlière en 1914 à Okinawa, au Japon, et y cultive des perles noires, aujourd’hui connues sous le nom des perles de Tahiti.

La créativité inépuisable de Mikimoto a fait de lui le leader mondial des perles de culture. Il est reconnu pour la grande qualité de ses perles japonaises et des Mers du Sud, ainsi que pour ses collections novatrices.

Aujourd’hui, la société Mikimoto expose ses collections dans son magasin de la place Vendôme, ainsi que dans ses boutiques de Bond Street à Londres, Fifth Avenue à New York et dans sa maison-mère, située sur Ginza à Tokyo.

coffret maca choux

laduree

 

Le fruit de la collaboration de Ladurée et Mikimoto est à découvrir au sein des boutiques du pâtissier, en édition limitée. La boîte de macarons Mikimoto est vendue au prix de 25€.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami