Actualités Business

Un service de Seconde Main pour les Galeries Lafayette

Logo des Galeries Lafayette

En 2016, les Galeries Lafayette effectuaient un pas en avant dans leur stratégie durable en faisant l’acquisition de la plateforme Instant Luxe. Quelques mois après la cessation de cette activité, le groupe s’engage dans une stratégie du même acabit en initiant sa propre solution de revente d’articles entre particuliers.

Le Good Dressing des Galeries Lafayette

Le Good Dressing des Galeries Lafayette Lyon
© Galeries Lafayette

Lancé en exclusivité en test & learn au magasin des Galeries Lafayette de Lyon Part-Dieu, le service Le Good Dressing illustre avant tout une stratégie en web-to-store. En effet, si la mise en ligne du produit et l’achat s’effectuent en ligne sur la plateforme dédiée, le reste de la transaction se concrétise en point de vente physique : le vendeur doit – de façon exclusive – déposer l’article dans les cinq jours au corner Galeries Lafayette Services Click & Collect où l’acheteur pourra, à son tour, venir le récupérer.

Pour renforcer la conversion, une autre des particularités du Good Dressing est de ne pas matérialiser l’achat sous la forme d’un virement bancaire mais sous la forme…. d’une carte cadeau virtuelle, à dépenser au sein même du grand magasin ou sur le site des Galeries Lafayette.


Nouveau livre blanc


Un service dans la lignée de Go for Good

Pour développer ce nouveau service, les Galeries Lafayette ont fait appel à Place2Swap, membre de son incubateur Plug & Play. Pour l’heure, la plateforme se concentre sur la revente de pièces de prêt-à-porter et d’accessoires, hors chaussures et lingerie. Si le Good Dressing « interdit la vente de produits de Luxe » – à n’en pas douter pour éviter toute problématique liée à la traçabilité des articles -, il permet néanmoins de revendre des produits haut-de-gamme puisqu’on y retrouve des marques telles que Ralph Lauren, Eric Bompard, Red Valentino, Tommy Hilfiger ou encore Calvin Klein.

Alors que la nouvelle adresse des Galeries Lafayette sur les Champs Elysées fait sensation avec sa stratégie de new retail – via, notamment, ses cintres connectés – et que le flagship d’Haussmann mise sur le retailtainment avec son trampoline géant, Le Good Dressing donne à son tour un caractère d’exclusivité à son magasin lyonnais. Le tout en s’inscrivant dans la démarche globale « Go for Good » initiée par le groupe courant 2018 et visant à impulser un « mouvement relationnel, créatif et engagé au service d’une mode plus responsable » en faveur du « Beau, du Bon et du Bien ».

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici