FacebookGoogleInstagramLinkedInPinterestTumblrTwitterViadeoVimeoYouTube
Bénédicte Epinay Comité Colbert

Interview

« La RSE infuse le secteur du luxe » Bénédicte Epinay

Publié le par

Le Comité Colbert fédère l’industrie du luxe autour d’une déclaration RSE commune. Rencontre avec Bénédicte Epinay, Déléguée Générale et CEO du Comité Colbert.

Journal du Luxe

Pourquoi avoir choisi de publier un carnet d'inspiration, et non un rapport RSE ?

Bénédicte Epinay

Je voudrais d’abord dire que les thématiques de la RSE sont à l’agenda de nos maisons depuis fort longtemps. Début 2020, nous avons décidé collectivement d’engager nos membres autour d’un texte commun et de partager leurs initiatives les plus remarquables afin de s’inspirer mutuellement. D’où le choix de nommer ce document un carnet d’inspiration. Le Comité Colbert étant un collectif de 90 maisons de luxe françaises et 17 institutions culturelles rassemblant 15 métiers différents, sa rédaction a demandé un effort de la part de tous. Il s’agit de la première prise de parole forte de l’industrie du luxe, représentée par le Comité Colbert. C’est aussi, bien sûr, un gage de la transparence que notre secteur doit à ses collaborateurs, ses consommateurs et ses partenaires.

Journal du Luxe

Quel est l'objectif de cette déclaration commune ?

Bénédicte Epinay

La plupart de nos maisons se sont déjà engagées auprès de leurs parties prenantes et l’on voit bien, jour après jour, combien la RSE infuse le secteur du luxe. Car nos métiers reposent sur des matières premières naturelles que nous protégeons et restaurons mais aussi des métiers d’excellence qu’il nous faut défendre et promouvoir. Il n’était pas question, car ce n’est pas notre rôle, de produire un rapport RSE ou de formuler des engagements mais de nous retrouver autour de valeurs communes, de dire notre compréhension identique des enjeux et notre envie partagée de contribuer même si les stratégies pour y parvenir diffèrent. C’est le sens de cette déclaration fédératrice autour des Objectifs du Développement Durable (ODD) des Nations Unies.

Journal du Luxe

Quels sont les objectifs de développement durable identifiés ?

Bénédicte Epinay

Parmi les 17 ODD des Nations Unies, les actions de nos maisons se concentrent principalement sur sept d’entre eux relatifs à l’éducation de qualité, l’égalité entre les sexes, le travail décent et la croissance économique, l’industrie, l’innovation et l’infrastructure, la consommation et les productions responsables et bien sûr l’action pour le climat et la vie terrestre qui rassemblent à eux deux le plus d’initiatives dans tous nos métiers. Depuis la réduction de l’empreinte carbone jusqu’à l’éco-conception, de la formation initiale au choix des matériaux, de la sororité à l’insertion, de la recherche variétale à la reforestation ou du zéro phyto au recyclage : la responsabilité individuelle et collective du luxe s’exprime partout.

Journal du Luxe

Quelle est la prochaine étape ?

Bénédicte Epinay

À la rentrée, nous allons réunir les présidents de nos maisons, leurs DRH et leurs Directeurs RSE à l’Ascenseur, un collectif d’associations sur la thématique de l’égalité des chances. En complément de notre carnet d’inspiration, nous allons également éditer un guide pratique, plus opérationnel, pour accompagner nos maisons les moins matures sur le sujet de la RSE à s’engager et à entreprendre des actions. Ce guide sera au cœur de rencontres et de déjeuners d’acculturation que nous mènerons entre nos maisons, toujours dans cet esprit collectif d’entraide propre au Comité Colbert.

Bénédicte Epinay Comité Colbert

Interview

Bénédicte Epinay

Interview - Business

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !