Business

Kering présente une année 2016 fructueuse grâce à Gucci et Yves Saint Laurent

kering logo

Kering a dévoilé ses chiffres pour l’année 2016. Le groupe a profité des ventes des marques de sa division luxe et notamment des bonnes performances de Gucci et Yves Saint Laurent.

Croissance record pour Kering depuis 2012

À l’instar de son concurrent LVMH, Kering a enregistré des ventes exceptionnelles en 2016. L’entité a affiché un chiffre d’affaires de 12, 38 milliards d’euros l’an dernier, en hausse de 6,9% par rapport à 2015.

fhp
François-Henri Pinault

Le chiffre d’affaires de Kering n’a jamais été aussi important depuis 2012. Le groupe a notamment bénéficié d’une très nette accélération de ses activités au second semestre, avec des chiffres en hausse de 10,5% comparés à la même période en 2015.

Une progression permise grâce à la division luxe du groupe dont les chiffres sont en hausse de 7,7%. L’entité a également profité d’une croissance soutenue de Puma qui affiche un chiffre d’affaires en hausse de 10,4%.


Publicité


Les ventes de l’ensemble des marques du groupe ont notamment progressé en Europe de l’Ouest et en Asie Pacifique (hors Japon). Le chiffre d’affaires réalisé hors de la zone Euro représente 78% des ventes.

Gucci et Yves Saint Laurent, moteurs de Kering

Une fois de plus, Gucci et Yves Saint Laurent s’affirment comme les marques les plus rentables de Kering.

« Notre vision d’un luxe fondé sur un contenu créatif fort et des codes qui s’inscrivent dans la durée nous permet de continuer à gagner des parts de marché : nous l’avons montré avec les performances spectaculaires de Gucci et d’Yves Saint Laurent cette année », a indiqué le PDG François-Henri Pinault.

Alessandro Michele pour la marque Gucci
Alessandro Michele

Le chiffre d’affaires d’Yves Saint Laurent a en effet progressé de 25,5% par rapport à 2015. Celui de Gucci a quant à lui affiché une hausse de 12,7%. À noter une forte accélération des ventes de Gucci au quatrième trimestre (+21,4%).

La Maison italienne reste incontestablement l’une des marques phares du marché de la mode. Cela grâce à une refonte stylistique engagé par son directeur artistique Alessandro Michele.

Pour 2017, François-Henri Pinault espère accroître les performances du groupe en poursuivant « la dynamique engagé ».

Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend