Actualités Vins & Spiritueux

Moët Hennessy : la fin des herbicides en Champagne.

champagne

Après avoir lancé la collaboration entre sa marque Hennessy et la NBA puis développé un nouveau packaging eco-responsable pour abriter ses bouteilles Ruinart, Moët Hennessy annonce une mesure environnementale d’ampleur.

Le champagne d’abord, le cognac ensuite…

« Fin 2020 en Champagne, nous allons complètement arrêter les herbicides, et nous allons construire un nouveau centre de recherche et développement en Champagne d’une valeur de 20 millions d’euros », a déclaré Philippe Schauss, Président Directeur Général de la Division Vins et Spiritueux du groupe LVMH, à l’Agence France Presse.

Pour ce faire, Moët Hennessy compte s’appuyer sur le désherbage mécanique, notamment via l’acquisition « d’une douzaine de tracteurs enjambeurs électriques » développés par la société Kremer. Pour la période d’octobre à mars, l’éco-pâturage, assuré par des moutons, devrait être privilégié.



Si la suppression des herbicides touche dans un premier temps les marques de champagne du groupe – à savoir Moët et Chandon, Ruinart, Dom Pérignon, Mercier, Krug et Veuve Cliquot -, l’initiative devrait être appliquée au cognac dès l’année prochaine. À l’occasion du dernier salon Vinexpo Paris, Moët Hennessy présentait ainsi sur son stand le robot Ted, un outil autonome de désherbage des vignes développé par Naïo Technologies.

En 2019, la Division Vins et Spiritueux du groupe LVMH a connu une croissance organique de ses ventes de +6%, marquée notamment par un engouement pour les cuvées de prestige. Pour les mois à venir, l’entité devrait se concentrer sur « une forte politique d’innovation tout en accentuant son engagement environnemental et sociétal. »

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici