FacebookGoogleInstagramLinkedInPinterestTumblrTwitterViadeoVimeoYouTube
Gucci snapchat

Quel futur pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée dans le retail ?

Publié le par Journal du Luxe

Accélérées par la digitalisation des usages et le boom du e-commerce en période de crise sanitaire, les technologies immersives vont connaître un rôle croissant dans le secteur de la vente au détail selon une étude publiée par le cabinet d'analyse ReportLinker.

Un marché tiré par l'essor du retail online.

Selon ce rapport, le marché de la réalité augmentée (AR) et de la réalité virtuelle (VR) appliqué au retail, tous segments confondus, devrait ainsi peser pour 3,79 milliards de dollars d’ici la fin de l’année. 

Si l’étude prend en compte le secteur de la réalité virtuelle, elle souligne néanmoins le fait que la réalité augmentée reste la solution la plus adoptée par les marques qui plébiscitent sa fluidité d'usage en permettant au consommateur d’en faire l’expérience via mobile ou ordinateur. Et alors que les politiques de maitrise des coûts supposées par la pandémie ont freiné nombre d'investissements technologiques au sein des entreprises, plusieurs acteurs ont cependant renforcé leurs opérations en AR pour tenter de pallier aux mesures de confinement et de distanciation sociale.

C’est notamment le cas pour le monde du luxe ; si l'étude mentionne les outils d'essayage en réalité augmentée mis en place au sein-même de l'application mobile de la maison Gucci, la pratique s'est fortement accélérée l'année dernière avec, entre autres, les solutions de virtual try-on mises en place par Burberry sur Google Search ou encore par Dior sur Snapchat. En mai dernier, le réseau social passait d'ailleurs à la vitesse supérieure en implémentant des fonctionnalités de reconnaissance gestuelle et vocale pour optimiser l'expérience. "75% de notre audience interagit chaque jour via la réalité augmentée, soit un peu plus de 200 millions d’utilisateurs à travers le monde (...) La fermeture des boutiques durant la crise a accéléré la nécessité d’établir des stratégies de storytelling mobile et la réalité augmentée a une capacité inédite à inspirer, à engager et à convertir tout en plaçant l’utilisateur et la co-création au cœur du propos" indiquait récemment Geoffrey Perez, Head of Luxury chez Snap Inc.

Au début de l'été, le groupe L'Oréal - qui s'est distingué l'année dernière avec du maquillage en AR à utiliser sur différentes plateformes de téléconférence - inaugurait l'essayage virtuel au sein d'Instagram Shops grâce à la solutions mise en place par la start-up ModiFace – rachetée par L’Oréal en 2018 - et par la plateforme Spark AR de Facebook.

Omnicanalité, immersivité, optimisation de la conversion... Alors qu'Hermès dédie ces jours-ci des filtres à ses carrés de soie, ce type d'opérations devrait encore gagner du terrain dans les années à venir. Le marché de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle appliqué au retail pourrait ainsi dépasser les 17,86 milliards de dollars à l'horizon 2028 avec un TCAC (Taux de Croissance Annuel Composé) évalué à +24,8%.

Gucci snapchat
©GuccixSnapchat

Business

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !